Nouvelles mesures pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre au Canada

Nouvelles mesures pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre au Canada

Nouvelles mesures pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre au Canada – Entrée express reprend en juillet 2022

 

L’immigration est plus importante que jamais pour alimenter l’économie canadienne, car notre solide croissance économique dépasse maintenant notre capacité à trouver et à retenir des travailleurs. Le Canada est la première destination pour les talents mondiaux. Nous devons utiliser ce fait pour nous assurer que les entreprises et les employeurs ont accès aux travailleurs qualifiés dont ils ont besoin pour prospérer et réussir.

Aujourd’hui, Son Excellence le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Sean Fraser, a annoncé que les tirages Entrée express reprendront bientôt et que les appels à candidatures pour demander la résidence permanente débuteront au début juillet.

Les restrictions de voyage pour la majeure partie de 2020 et 2021

ont retardé le traitement des commandes à emporter, augmentant le volume de traitement des stocks. Pour gérer cet inventaire, nous avons suspendu les appels pour postuler dans les volets fédéraux hautement qualifiés, y compris la catégorie de l’expérience canadienne, la catégorie des travailleurs qualifiés (fédéral) et la catégorie des professions fédérales. Les appels à candidatures reprendront début juillet et la grande majorité des nouvelles candidatures seront traitées dans le délai de 6 mois.

À la suite de la pause, le stock fédéral de transformation hautement qualifiée a été réduit de plus de moitié, passant d’environ 111 900 personnes en septembre 2021 à seulement 48 000 personnes en mars 2022. Ce stock sera encore réduit d’ici juillet 2022, nous permettant de revenir aux normes de service que nos clients attendent.

 

 

 

Pour aider à attirer plus rapidement plus de travailleurs

qualifiés au Canada, nous avons doublé le nombre de décisions de résidence permanente prises au premier trimestre de 2022, par rapport à la même période en 2021. Du 1er janvier 2022 au 31 mars 2022, nous avons fait En ce qui concerne les demandes de résidence permanente, et grâce à ces efforts, le Canada a accueilli .

Nous avons également traité plus de 100 000 demandes de permis de travail au cours du premier trimestre de 2022, soit près du double du nombre traité au cours de la même période en 2021.

en août 2020, les ressortissants étrangers au Canada en tant que visiteurs peuvent demander un permis de travail spécifique à un employeur sans avoir à quitter le Canada. Reconnaissant que les personnes ayant le statut de visiteur au Canada peuvent également souhaiter rester et trouver un travail valorisant, cette politique publique temporaire a été prolongée jusqu’au 28 février 2023.

Enfin, le ministre a annoncé de nouvelles procédures pour ceux qui ont demandé la résidence permanente par l’intermédiaire du résident temporaire à la voie de la résidence permanente l’année dernière. La piste à durée limitée a été lancée en 2021 pour inviter un large éventail de personnes travaillant déjà au Canada à postuler pour rester en permanence. Bien que les nouvelles candidatures soient fermées depuis novembre 2021, les candidatures continueront d’être traitées pendant un certain temps.

Depuis cet été, les modifications annoncées aujourd’hui à la politique incluent :

 

Les candidats qui demandent un permis de travail ouvert en attendant l’achèvement de leur demande de résidence permanente pourront obtenir des permis de travail valides jusqu’à la fin de 2024. Cela garantira que toutes les demandes de résidence permanente sont terminées avant que les candidats n’aient à demander la prolongation de leur statut temporaire. de nouveau.

immédiate situés à l’extérieur du Canada qui sont inclus dans la demande de résidence permanente du demandeur principal seront admissibles à leur permis de travail ouvert.

Ces mesures appuient les efforts plus vastes du gouvernement pour s’assurer que les employeurs canadiens disposent des travailleurs dont ils ont besoin tout en s’attaquant à nos pénuries de main-d’œuvre, en s’appuyant sur les récentes annonces du ministre Caltrow concernant la feuille de route des solutions en matière de main-d’œuvre pour le programme des travailleurs étrangers temporaires (TET).

Leave a Comment

Your email address will not be published.